Dépaysement garanti sur la Destination Le Tréport - Mers. Goûtez sans modération à ses paysages qui respirent le bon air, véritable caléidoscope de vert dans les vallées, alternances de bleu vert si particulier de la mer sur la côte d’Albâtre !

no image
> Majestueuse Forêt d’Eu
  Forêt aux magnifiques hêtraies, elle s’étend sur 9 315 ha et se compose de plusieurs massifs entre les vallées de la Bresle et de l’Yères. Richesse naturelle, elle a de tout temps attiré les hommes en leur apportant nourriture et combustible. Bien que toujours lieu de production sylvicole, la forêt d’aujourd’hui est également un espace de loisirs pour la découverte des espèces naturelles, les randonnées et la chasse. Empruntez les chemins balisés pour découvrir les paysages forestiers et les panoramas sur les vallées, et arpenter les lieux qui rappellent que la forêt d’Eu a longtemps appartenu à la famille d’Orléans. Forêt de légendes La pierre bise, ancien monument druidique, deviendrait fumante quelques heures avant la pluie.Le Quesne a Leu - ou chêne au loup - d’une circonférence de 4,80 m est toujours visible au sol depuis son affaissement en 2008. C’est à ses pieds que les derniers loups de la forêt auraient été tués et que des jugements avec exécution furent rendus. Le Carcahoux Le carcahoux est une hutte traditionnelle de bûcherons Sa construction et l’appellation sont typiques de la forêt d’Eu. De forme conique, son ossature est formée de perches d’environ 4,50m. Un trou est ménagé pour l’évacuation des fumées du foyer autour duquel une dizaine de personnes pouvaient se réchauffer et manger. Il servait d’abri aux bûcherons le temps de la coupe puis était abandonné sur place. Aujourd’hui, vous trouverez un carcahoux à Millebosc («au milieu des bois»), village qui célèbre la forêt fin septembre chaque année. Des poteaux uniques ! Les poteaux indicateurs de la forêt d’Eu ont la particularité d’être ici en fonte (en bois dans les autres forêts) et pèsent plusieurs tonnes chacun.Ils portent le nom du lieu-dit, de forestiers (comme Gérente), ou dédiés à la famille d’Orléans (Hêtre des Princes, Siège Madame,...) Un obélisque en forêt d’Eu : la stèle Adélaïde Louis-Philippe fit élever cet obélisque de 12m en 1844 en bordure de forêt d’Eu à Millebosc en l’honneur de sa soeur la princesse Adelaïde d’Orléans.