Mers‑les‑Bains

Mers-les-Bains

Station balnéaire et de tourisme classée, la Ville est également labellisée Station Verte de Vacances. Le quartier balnéaire Mersois est le seul “site patrimonial remarquable” du littoral Français.

Porte d’entrée sud du Grand Site de France Baie de Somme

Mers-les-Bains a intégré le périmètre du Grand Site en 2019, un label qui s’attache à la protection et à la valorisation des paysages en menant des actions telles que la création de nouvelles boucles découverte et nouveaux tronçons de pistes cyclables (EuroVélo 4 route voie verte).

Du haut des falaises de craie vive (alt. 90 m – environ 2,5 km), on découvre une vue plongeante sur la mer et, par temps clair, on aperçoit la Baie de Somme toute proche. Les randonneurs aguerris empruntent chaque jour le sentier du littoral direction Le Bois de Cise, Ault, Onival et la réserve naturelle du hâble d’Ault.

Au pied des falaises, endroit propice à la promenade, la plage est également très prisée par les amateurs de planche à voile ou de pêche à pied.

Plage de galets et de sable à marée basse, chaque marée découvre 250.000 m2 de sable, de quoi satisfaire petits et grands.

La baignade n’est autorisée que dans la zone de baignade surveillée délimitée par des drapeaux bleus. La surveillance est assurée par des Maîtres-Nageurs-Sauveteurs en juillet et en août de 11 h à 19 h. Chenaux d’accès réservés aux activités nautiques.

Chaque année, au début du printemps et après les grandes marées, un important rechargement en galets est réalisé afin de pérenniser les travaux de défense contre la mer datant de 2005.

Les galets Mersois roulent vers le nord au gré des marées et des tempêtes malgré les épis conçus pour les contenir.

De mai à octobre, de nombreuses cabines de plage blanches (portant chacune un nom) longent l’esplanade et sont accessibles par des chemins de planches.

L’esplanade du Général Leclerc, espace piétonnier de près de 1 km invite à la promenade et à la détente. Exposition au nord-ouest, d’un côté les « belles » mersoises, de l’autre … la mer.

La quiétude, la luminosité particulière du site ont de tout temps fait de Mers un lieu privilégié pour les créateurs et artistes : Eugène Boudin, François Coppée, Eugène Dabit, Edgar Degas, Victor Hugo, Pierre Lefort, Georges Méliès, Jules Noël, Jules Verne, Antoine Vollon,…

A la tombée de la nuit, la mise en lumière des façades des villas et de la falaise est surprenante.

Ancien village de pêcheurs, la ruelle des matelots (accès par la rue Jules Barni) et la croix des marins ornée d’ancres sont le témoignage de l’importance de la pêche pour Mers dans les siècles passés.