Château d'Eu et centre‑ville historique

Les incontournables lors de votre visite de la ville d’Eu.

Découvrir Eu

Au minimum de votre visite à Eu, il vous faudra découvrir en centre-ville quelques sites tout à fait incontournables :

Le château d’Eu

Le château d’Eu occupe l’emplacement de l’ancienne forteresse féodale. La construction actuelle, commencée par Henri de Guise en 1578, était loin d’être achevée quand Mademoiselle de Montpensier en prit possession en 1661. Elle y séjourna souvent, continua la construction et les aménagements du domaine, et y réunit une belle collection de peintures. Pendant la Révolution, il servit d’hôpital, puis devint sous l’Empire la résidence du titulaire de la sénatorerie de Rouen ; ce fut alors qu’on détruisit une grande partie des bâtiments. Louis-Philippe le fit remanier de fond en comble par l’architecte Fontaine. Il fut encore une fois dépouillé de ses meubles et de ses œuvres d’art sous l’Empire, et a été restauré depuis par le comte de Paris. C’est un vaste bâtiment en briques rouges, à pilastres de pierre, dont la façade a plus de 90 m de long. La chapelle a de beaux vitraux modernes, d’après Chenavard et Paul Delaroche.

La collégiale Notre Dame et Saint-Laurent

La collégiale Notre Dame et Saint-Laurent, restaurée par Viollet-le-Duc, est un édifice gothique construit de 1186 à 1190, mais considérablement remanié aux XVe et XVIe siècles. Avant d’être église paroissiale, elle dépendait d’une abbaye d’augustins, fondée en 1119. L’archevêque, de Dublin saint Laurent, y mourut en 1180 et devint plus tard le patron de l’église. On y remarque surtout le portail principal, composé de trois portes, dont celle du milieu a une belle voussure soutenue par des colonnes de marbre Le chœur est soutenu par une armature de contreforts à trois étages, ornés de balustrades, de clochetons et de pinacles sculptés du plus gracieux effet. Les fenêtres sont du gothique flamboyant, sauf la grande rosace du portail Nord qui est du XIIe siècle. La voûte de la nef a été reconstruite en 1839. Dans la chapelle de la Vierge, on conserve une vierge en bois qui passe pour avoir été le « chef-d’œuvre » de l’un des Anguier. Les autres chapelles contiennent une foule d’œuvres d’art et notamment de tombeaux, en partie anciens, en partie reconstitués sous le règne de Louis-Philippe.

La chapelle de l’ancien collège des Jésuites

La chapelle de l’ancien collège des Jésuites est l’ancienne église des jésuites, établie par Catherine de Clèves. Elle a été construite de 1622 à 1624 ; c’est un bâtiment de brique et de pierre, intéressant spécimen de l’architecture de cette époque. Elle renferme deux cénotaphes magnifiques celui de Catherine de Clèves et celui de son mari Henri de Guise. Le collège lui-même est un bel édifice en brique et pierre de la fin du XVIe siècle.

Hôtel Dieu

Ensemble hospitalier en briques et à pans de bois du XVIe siècle.  Seule la partie où est aménagée la bibliothèque est ouverte. Rare cimetière couvert, lieu de repos éternel des sœurs. Joli jardin calme.

 

Chapelle Saint Laurent

Chapelle du XIXe siècle construite en hommage à St Laurent O’Toole Archevêque de Dublin, mort à Eu en 1180. A 80m d’altitude, elle offre une vue imprenable sur l’estuaire de la Bresle, la Ville d’Eu, Le Tréport et Mers les Bains.

Point de vue en accès libre, ouverture exceptionnelle à l’occasion des Journées du Patrimoine et pour la  Neuvaine, chemin  des pèlerins.

Le Théâtre du Château

Construit sous Louis Philippe et rénové en 2001, le Théâtre municipal du Château-scène conventionné propose une programmation de spectacles pour tous les âges : théâtre, conte, humour, chanson, musique, également des séances de cinéma et des expositions. Véritable écrin de rouge et d’or, il est ouvert à la visite aux horaires d’ouverture de la billetterie.