© BAT EU

Briga ‑ site archéologique

Le site archéologique de Briga

Le site archéologique de Briga

Les vestiges archéologiques du « Bois l’Abbé », sont nichés au cœur de la forêt d’Eu, dans le Massif du triage, près de la commune de Saint-Pierre-en-Val.

Ce site gallo-romain datant du milieu du 1er siècle avant J.C jusqu’au 3e siècle après J.C. consiste à l’époque, en un sanctuaire et petite ville gallo-romaine du nom de Briga.

S’y trouvent alors des temples, une basilique, des thermes, un théâtre, des habitats… C’est aujourd’hui un site rare dans les régions du Nord de la France, que sauront vous faire découvrir de façon attractive, vivante et accessible, les équipes d’archéologues travaillant toujours sur le site à la poursuite de sa mise à jour.

Au cours de la visite, l’observation du travail des archéologues sur leur chantier sera pour vous une source de curiosité que ces derniers se feront un plaisir de vous commenter.

Ne manquez donc pas cette occasion !

Découvert de manière fortuite à la fin du XVIIIe siècle lors du percement d’une route en forêt (actuelle route de Beaumont), le site a fait l’objet de deux séries de petites campagnes de fouilles dans le courant du XIXe siècle.

Louis Estancelin entreprend les premières recherches en 1820 et 1821. Il met très partiellement au jour des fondations de bâtiments qu’il identifie à un temple et à un amphithéâtre antiques. Les fouilles entreprises ensuite par l’abbé Cochet en 1872 précisent la nature des monuments, en particulier pour le théâtre. Les investigations de Michel Mangard de 1965 à 1978 permettent de renseigner les origines et le phasage des monuments reconnus au XIXe siècle.

Après une quinzaine d’années d’abandon, les recherches reprennent en 1994 avec la création du Service Municipal d’Archéologie de la Ville d’Eu (SMAVE), en par­ticulier sur les « Petits Thermes » sondés à la fin du XIXe siècle. À partir de 2006, les fouilles sont confiées à un agent du Service Régional de l’Archéologie (SRA) de Haute-Normandie après quelques années de collaboration avec le SMAVE.

Les fouilles successives menées depuis cette époque permettent d’affirmer qu’une ville gallo-romaine repose sous la clairière du « Bois l’Abbé ». Briga comporte les éléments d’une parure monumentale assez bien conservés, dont le plan n’a actuellement guère d’équivalent en Gaule. Cette ville se structure dans les an­nées 20-10 avant J.-C., pour péricliter définitivement à la fin du IIIe siècle.

Parallèlement à ces fouilles, des prospections au sol menées depuis 2007, permettent d’intégrer ces monuments à un ensemble de vestiges couvrant 65 hectares dont 23  ont été classés Monument Historique en 1987.

Vous aimerez aussi

De l'histoire et de la pierre